Confinement: 47ième jour {Journal de bord}

Vendredi 1er mai, nous sommes le 47ième jour de confinement les enfants!

confinement 1er mai 2020

Mon Lapinou, tu as 7 ans et demi, en CE1 et les copains commencent sérieusement à te manquer! Parfois, à table, d’un seul coup tu es triste et pense à tes amis. Pour comble ce manque j’essaye de trouver des idées pour communiquer avec eux: jeux sur messenger en visio, combats de toupies sur whatsappa…

Pour t’occuper un peu durant ces vacances (dernier jour aujourd’hui) et vous apporter un peu de changement et de joie, on vous a pris des toupies Beyblade et l’arène grâce à Vinted qui a réouvert! On les a reçues hier et depuis vous ne faites que ça! Vous en oubliez même la TV à mon grand bonheur!

Le temps est moche alors vous faites moins de jeux dehors dans le jardin.

Mon grand, tu devrais pouvoir reprendre le chemin de l’école dans une dizaine de jours… Affaire à suivre!

Depuis le dernier article sur le confinement, tes cheveux ont encore poussés! Dommage que tu ne veuilles que des dégradés! Un coup de tondeuse et on en parlait plus! Vivement que les rdv chez les coiffeurs soient possibles!

Par contre, une chose me tracasse depuis quelques semaines. En effet, tu te mets à avoir un tique (toc?): déplacer ta mâchoire! Cela a le don de m’énerver mais surtout de m’angoisser. D’une ça me stresse car je sais que tu stresse, et de deux je n’ai pas envie que ça te provoque un truc bizarre au niveau de la mâchoire… Affaire à suivre aussi!

Depuis mon dernier article, tu te lasses de faire des gâteaux et pâtisseries, et je te comprend car moi aussi….

Passons à toi mon Bibou. Pour toi pas de grand changement. Tu te laisses vivre, tu passes beaucoup de temps avec ton grand frère et tu adores ça! Les toupies sont aussi devenues pour toi une vraie passion!

Tu nous ne réveilles plus le matin (déjà ça avant le confinement) et “lis” tes livres en attendant que tout le monde se réveille.

Tes copains aussi te manque. Tu me l’a dis aussi récemment. Mais cela semble moins t’attrister que ton grand frère.

Tes cheveux poussent aussi mais cela te fait une petite afro bien rigolote! Ton père adore et ne veut certainement pas que l’on coupe tes cheveux…

J’essaye de te faire travailler mais pas simple: on arrive difficilement à compter jusqu’à 5! Bien que tu m’impressionne parfois, tu m’inquiète aussi. Mais je pense que réellement tu n’as pas envie de faire d’efforts!

Niveau oral il y a du progrès depuis ce confinement! Tu parles mieux et sorts des phrases rigolotes du genre “attends, hmm qu’est-ce que je voulais te dire déjà maman?”. Mais aussi encore et toujours tes expressions improbables: “Viens venir maman!” ou encore “Tu peux t’aider moi?”.

Ah mes loulous, bien que ce confinement est spécial, je profite encore chaque jour un peu plus de vous et cela me rend bien heureuse.

Mots d’maman

18 thoughts on “Confinement: 47ième jour {Journal de bord}

  1. Ici aussi les enfants trouvent le temps long… Mon Lapinou de 5 ans fait des visio avec ses copains, ça lui fait un bien fou au moral !!! On essaye de varier les activités, mais chez nous le temps n’est pas au beau fixe cette semaine, alors nous ne pouvons pas profiter du jardin…
    Et pour Loupi qui 2 ans, je suis contente de voir ses progrès de jours en jours.
    Mais avec ma reprise qui approche à grands pas, je suis très inquiète…

  2. Kid Friendly says:

    Ma moyenne section ne veut pas non plus travailler.
    Je lâche du lest tant pis (j’ai déjà les grands à gérer) et on apprend autrement : en cuisinant, en faisant des activités, du jardinage… Le seul truc qui manque un peu c’est le graphisme…

  3. Coucou oui profite ! Ce sera vite un mauvais souvenir pour les mauvais cotés. Ici cela se passe bien, on est super casanier de base donc bon..
    Ah bah nous on sort la tondeuse demain pour Loulou ca pousse dur les cheveux en effet.

  4. Hello, je rebondis sur les tocs dont tu parles dans ton article . Je discutais avec une copine insagrameuse l’autre jour et elle est psy. elle me disait que bcp de tocs arrivaient chez bcp de gens avec le confinement. Donc à suivre quand même. Courage à toi.

  5. Crazysoprane says:

    Une petite fille de deux ans et demi, parfaitement capable d’exprimer son impatience en parlant de ses copines et une agitation de plus en plus dur à gérer par le manque d’espace de notre vie parisienne. Vivement qu’on passe à autre chose en espérant que chacun aura tiré des leçons de cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.