L’âge minimum requis pour débuter le kitesurf

Le kitesurf est un sport des plus addictifs. Grâce aux moniteurs diplômés, il est possible de progresser rapidement et de découvrir les sensations fortes proposées par ce sport. Semblable au surf ou au paddle, le kite est un sport nautique adapté aux petits comme aux grands !

kitesurf

Les prérequis pour apprendre le kitesurf

Comme le snowkite ou le paddle, il n’y a pas vraiment d’âge minimum pour apprendre le kite-surf. La fédération française de vol libre impose tout de même un accompagnement pour les débutants de moins de 10 ans, ceux ayant moins de 14 ans et les personnes de moins de 18 ans. 

Pour apprendre en toute sécurité et dans les meilleures conditions, la majorité des moniteurs acceptent les enfants que s’ils font plus de 35 kg, soit entre 11 et 12 ans. L’atout de ce sport de glisse, c’est qu’il est possible d’adapter la taille de l’aile à la force du vent ou à son poids. 

L’idéal avant d’apprendre le kitesurf et de s’inscrire dans une école de kitesurf, pour apprendre à piloter le kite. 

Commencer dès que l’on peut un stage kitesurf débutant

Lors d’un stage d’initiation ou pour un premier cours, il n’y a pas vraiment d’âge minimum pour commencer. A compter du moment où l’on est au minimum sportif et que l’on peut nager, alors on peut s’adonner à ce sport de glisse en toute sécurité.

Aussi, il n’est pas nécessaire d’avoir les bras musclés pour entamer des cours de kitesurf et pour naviguer. Grâce au harnais proposé par le moniteur vous pouvez mieux maîtriser la planche de kitesurf et commencer l’apprentissage sur une eau peu profonde. 

Chez https://prokite.fr vous aurez plus d’informations sur le kitesurf débutant !

Le déroulement de votre cours dans une école française de kitesurf

Les cours théoriques

Quand on commence le kite sur son terrain de jeu favori, la première séance se passe comme une initiation. Vous commencerez donc par passer du temps sur la plage afin d’apprendre :

  • Les bases de pilotage de l’aile ;
  • L’usage de la barre ;
  • Les mesures de sécurité et l’étude des conditions météo ;
  • Le décollage et l’atterrissage… 

C’est tout d’abord la partie théorique qui prend le dessus avant d’opter pour la technique et la location matériel. Cela vous permettra d’avoir un meilleur contrôle sur votre matériel, et sur l’orientation du vent. 

Manier le kite sur les meilleurs spots

Le kite est l’un des sports nautiques les plus simples à tester. Cette étape consiste à manier le kite dans l’eau et de faire de la nage tractée : c’est le body drag. Ensuite, vous apprendrez le water start. C’est une étape prenant plus de temps car il faut mettre en avant plusieurs compétences afin de commencer à naviguer.

Devenir indépendant

Une fois que vous avez bien cerné les différentes informations importantes comme la direction du vent, le fait de remonter au vent ou encore le fait de ramener votre planche, vous pouvez poursuivre vers le perfectionnement sur l’un des spots de kitesurf de votre choix. 

Pratiquer le kitesurf vers un niveau plus élevé

Une fois que vous êtes en phase avec le kite, vous pouvez vous perfectionner encore plus. Pour les débutants, vous pouvez apprendre les figures de freestyle comme les grabs ou les sauts durant une saison complète. 

Apprendre à naviguer dans les vagues grâce à votre planche de surf directionnelle peut aussi se faire rapidement. Cela est possible après avoir testé le twin tip par exemple. A vous de choisir si vous désirez surfer sur de petites ou de grandes vagues. 

Si vous le souhaitez, et en fonction de votre niveau, vous pouvez aussi vous adonner à l’hydrofoil. Mais généralement, il faut une à deux saisons d’apprentissage pour le water start ainsi qu’une navigation de base.

Article invité

Retrouve ICI des idées de sorties à Paris en famille.

49 views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.