Et si je n’étais jamais « rassasiée »?

Si tu me connais un peu, via ce blog, tu sais que j’aime être enceinte, que j’aime accoucher et que j’aimerai un troisième enfant…

Sauf que… Monsieur ne veut pas…

Un NON sûr et certain! Etant donné que le deuxième fut dur à avoir, je pense qu’il ne « cédera » pas pour un 3ième. Puis il faut dire que Bibou ne m’aide pas en empêchant son papa de dormir le dimanche matin…

Non il n’y aura pas de troisième enfant, et même si il y en avait un, est-ce que je ne voudrai pas d’un quatrième? Puis d’un cinquième…?? C’est l’interrogation de mon Homme, l’interrogation que je me pose aussi…

J’adore pouponner! Pas ceux des autres, non ça serait trop simple, j’aime pouponner mes bébés! J’aime vraiment cette période de grossesse, ces instants à la maternité, ces premières années… J’aime bien sûr mes enfants plus grands, mais ce n’est pas la même chose. Je suis nostalgique de me voir en photo enceinte, nostalgique de voir mes bébés dans du 3 mois. Mais pourquoi?

Pourquoi ces instants si adorés?

Et si j’aime ces moments, ne serai-je pas encore nostalgique de tout cela quand mon éventuel 3ième enfant aura 2-3 ans? N’aurai-je pas perpétuellement envie d’un bébé, d’être une jeune maman?

Qu’est-ce qui se cache derrière tout cela? Lors d’un interview suite à cet article, la journaliste m’a posé cette question: « pourquoi se sentir bien enceinte? Pourquoi aimer cet état car on prend soin de vous? Ce n’est pas le cas autrement? ». C’est vrai, pourquoi se sentir plus belle enceinte? Pourquoi aimer cette attention qu’on me porte enceinte? Pourquoi aimer qu’un bébé ai besoin de moi H24?

Je devrais me sentir belle même sans être enceinte, je devrais ne pas me sentir délaissée même si je ne suis pas enceinte, et je devrais me sentir utile même si je n’ai pas un poupon…

Oui, sauf que ce n’est pas le cas… Pourquoi? Une éternelle question?

Est-ce que je manque de confiance en moi? Est-ce que je me sous-estime? Autant de questions que je me pose pour savoir pourquoi j’aime tant la maternité. Trop de questions? Peut-être?

Serai-je un jour « heureuse » ou du moins « satisfaite » avec « que » 2 enfants? Je mets des pincettes car je suis consciente que certaines femmes n’en auront sûrement jamais… Mais nous sommes malheureusement un peu nombriliste.

Aurai-je voulu d’autres enfants si j’avais eu un garçon et une fille? Des questions auxquelles je ne peux malheureusement pas répondre. Même si au fond de moi je sais qu’une petite fille aurait peut-être changé bien des choses. Ou pas….

enfant

On en revient toujours au même! A tant de questions! Peu de réponses, que des « SI », que des incertitudes…

En tout cas ne va pas croire que mes fils me rendent malheureuse, ils sont formidables , remplissent mon cœur d’amour, mais mon cœur semble vouloir encore partager plus de bonheur…

Mots d’maman

749 views

47 thoughts on “Et si je n’étais jamais « rassasiée »?

  1. Et oui pas simple mon 3eme c est invité de lui même donc bon pas eu le choix je deteste etre enceinte mais je kiffe la période petit bebe petite main petit pied… Apres il est vrai qu’un bébé ca se fait a deux faut respecter le choix de chacun.

  2. Coucou perso j’ai choisi l’option sans, cela n’a pas été simple au départ mais avec du recul, je me dit que j’ai bien fait quand je vois l’avenir, je me dis qu’ils vont de plus en plus galérer et si on ne passe pas par une guerre bactériologique avant

  3. coucou, je ne peux pas me mettre à ta place parce que je pense vouloir un 3ème plus tard, mais absolument pas dans l’immédiat, je ne suis donc pas frustrée par ce désir d’enfant. As-tu évoque avec ton homme les raisons pour lesquelles il ne souhaite pas de 3ème ?

  4. Comme je te comprends… Le syndrome du ventre vide, je l’ai et je l’ai encore. L’envie du 3ème freinée aux quatre fers par monsieur, je l’ai aussi. Et je sais que je vais me prendre une grande dose de spleen d’ici deux mois car mon petit aura l’âge de mon grand quand j’étais enceinte de lui…
    J’ai encore un mini espoir de voir mon ventre s’arrondir une troisième fois car je sais que c’est le contexte qui fait qu’il freine et pas ses propres envies, mais je doute que le quotidien ne s’allège pour que cela se réalise

  5. Coucou,
    Oh quel article touchant, c’est vrai que c’est pas évident. Pourtant tu es belle enceinte ou pas, mais je comprends bien que c’est plus compliqué 😉 J’espère que tout finira par aller mieux, pas simple de concilier les souhaites de chacun.
    Plein de bisous et de courage <3

  6. Coucou forcément oui tu dois te poser beaucoup de questions parfois il faut savoir analyser sa vie on le temps sur du papier et voir tout le bonheur qu’on a déjà actuellement sans se rajouter quoi que se soit pour se contenter et être heureux comme ca

  7. Coucou,

    Il y a des femmes qui adorent ça, être enceinte et qui aimerais l’être tout le temps !
    J’en connais d’ailleurs qui ont 10-12 enfants tellement elles adorent !
    De mon côté, je sais que c’est tout l’inverse ! Autant j’adore mon fils, autant ma grossesse difficile et mon accouchement traumatique m’ont vacciné ! Je n’en aurai pas de deuxième !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  8. Coucou
    Si je net pas raisonnable, j’en ferai bien un autre bébé, même si je suis Comblée avec 4, j’aime tellement être enceinte, portée la vie..

  9. C’est une réflexion pleine de sens que tu as là. Le nombre d’enfant, le plaisir d’être enceinte, l’envie d’avoir une grande famille… Je te souhaite de trouver la réponse à tes interrogations et surtout d’être heureuse quelque soit la taille de ta famille <3

  10. Notre Miniplume nous comble de bonheur et j’avoue que si on avait pas des rythmes de fous, on aurait peut-être envisagé un second enfant. Mais qui sait ce que l’avenir nous réserve? Te réserve? peut-être dans quelque temps? Le principal est que vous trouviez votre équilibre et d’être heureux 🙂

  11. Coucou !
    Comme toi j’adore pouponner, et parfois je me prends à rêver d’un troisième, mon mari également
    mais j’aime aussi prendre du temps pour moi, et j’aime la complicité retrouvé avec mon mari comme à nos débuts, voir plus. et on a envie de voyager ensemble
    Alors je pense qu’on en restera là 😉
    bon courage dans tes réflexions

  12. Je te comprends…J’ai très mal vécue son refus du 3ème après nos jumelles. Après, rien n’est immuable et sa position peut évoluer ! Mais c’est bien de creuser ce qui anime ton besoin/ressenti, et en trouvant des pistes de réponses, j’espère que cela t’apaisera Plein de courage…

  13. Wahou… en fait cet article jaurais3pu l’écrire… mot pour mot,sauf un point : J’ai un garcon et une fille.
    Mon homme est unanime également pas de 3eme. Moi jen rêve secretement. Et comme toi, j’imagine qu’après un 3eme j’aurais certainement envie d’un 4eme etc…
    Pour ce qui est du mansue de confiance, de l’attention portée etc je suis moins sur cette longueur d’ondes… je me sens bien dans ma vie et dans mon corps enceinte ou non. Enceinte je me blotti dans une bulle impénétrable net souvent je coupe les ponts ou ne donne que peu de nouvelles. Je suis bien la avec moi meme et cette partie de moi qui grandi. Souvent je me demande pourquoi, et la seule chose qui me vient en tête c’est l’envie d’aimer, l’envie de partager, une part d’égoïsme mais surtout de générosité.
    Bref. Je comprends chacun des mots…

  14. Coucou !
    Je dois avoue que moi c’est le contraire hihi, j’ai eu deux enfants et je n’en veux pas de troisième. Après j’ai une fille et un garçon, et avec ton article je dois dire que si je n’avais pas eu les deux, j’aurai peut-être voulu un troisième, qui sait ? 🙂
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.