Choisir la bonne paire de chaussure pour son enfant

test avis chaussures kickers

On n’y pense pas toujours mais il est important de choisir de bonnes chaussures pour son enfant ! De l’apprentissage de la marche et même jusqu’à la fin de sa croissance (je parle en connaissance de cause pour mon bientôt 10 ans et t’en parlerai plus bas), son développement psychomoteur en dépend !

En parlant de développement psychomoteur, j’ai eu la chance de pouvoir interviewer une maman psychomotricienne à ce sujet ! Voici notre petit interview :

Bonjour Anaëlle peux-tu te présenter pour mes lecteurs stp ?

Psychomotricienne depuis une dizaine d’année, j’ai toujours été passionnée par le développement des enfants. J’ai essentiellement travaillé avec des tout-petits, en structure hospitalière et en crèche notamment. Je suis aussi maman et donc d’autant plus concernée par cet univers.

En quoi consiste ton métier ?

C’est avant tout une profession de santé. Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux, dont l’exercice est régit par le code de la santé publique. Seuls les détenteurs du diplôme d’État sont autorisés à exercer ce métier. Notre pratique se divise en deux grandes branches : la prévention et la rééducation des troubles psychomoteurs ou du développement psychomoteur, qui se trouvent à l’articulation de la motricité, des processus cognitifs et du psychisme, et ce en lien avec l’environnement, la vie émotionnelle du sujet, … Concrètement, notre action consiste en la passation d’un bilan permettant d’évaluer les fonctions psychomotrices puis, si nécessaire, en exercices visant la rééducation des troubles mis en évidence. Les actions à visée rééducatives sont soumises à prescription médicale. Les actions de prévention des troubles du développement psychomoteur ne le sont pas, c’est pourquoi l’on rencontre des psychomotriciens dans des crèches, par exemple. Dans ce cas, notre travail va consister à favoriser un développement psychomoteur harmonieux et à la détection puis à l’orientation des enfants ayant besoin d’une prise en soins.

On va parler plus précisément des chaussures pour bébé et enfant.

Peux-tu nous dire quelle type de chaussure acheter pour nos enfants ? Semelle souple ? Epaisse ? Des chaussures montantes ?

Le bébé, en dehors de toute pathologie, est programmé pour marcher. Mais cela lui demande de passer par plusieurs étapes qui vont lui permettre de se verticaliser puis de marcher. Il faut notamment qu’il découvre son corps et qu’il se muscle pour pouvoir prendre petit à petit le contrôle de son corps. Et il n’a qu’une seule manière d’y parvenir : en bougeant ! Il faut donc lui laisser la liberté de pouvoir bouger, de prendre conscience de son corps et de ses possibilités. C’est aussi vrai pour les chaussures. Avant que bébé ne marche, aucune utilité d’enfermer ses pieds dans des chaussures : il a besoin de bouger les orteils, la cheville, faire fonctionner ses muscles et ressentir ! Prendre conscience de son corps, cela passe aussi par les sensations. Une fois bébé debout, le travail est loin d’être terminé ! Il faut muscler la cheville, le pied, apprendre à trouver son équilibre. L’équilibre fait intervenir plusieurs compétences, et parmi elles, savoir traiter les informations sensorielles est importante. Pour ces raisons, le pied nu est l’idéal pour l’apprentissage de la marche. S’il fait froid, une paire de chaussettes ou de chaussons en cuir souple, mais souvenez-vous qu’on ne tombe pas malade en étant pieds nus ! Quand bébé commence à marcher à l’extérieur, la chaussure doit avoir pour fonction de protéger le pied du froid et des blessures. Même une fois la marche acquise, le pied et la cheville continuent de se former, de travailler. Il faut donc éviter de les en empêcher. Une chaussure à semelle souple et pas trop épaisse (et surtout plate!), légère, qui laisse les malléoles libres (les deux petites boules sur les côtés de la cheville), qui permet un bon déroulé du pied, un retour sensoriel et un ajustement de la cheville, c’est aujourd’hui ce qui est recommandé. La semelle ne doit pas avoir de soutien de la voûte plantaire, c’est-à-dire être bombée en son milieu. Ce soutien artificiel empêche le pied de faire son travail correctement et fausse le retour sensoriel. Bien entendu, la chaussure doit tout de même bien tenir au pied et être à la bonne taille ! Et elle n’a pas du tout besoin d’être hors de prix. Il est possible, aujourd’hui, de trouver de très bons modèles à des prix tout à fait raisonnables !

A partir de quel âge il faut faire attention à cela ?

Dès tout petit ! Laisser les pieds de votre bébé bouger, le laisser les découvrir, lui ouvrir son répertoire sensoriel, c’est avant même qu’il ne sache attraper ses pieds. Ainsi, vous pourrez aussi mieux voir si votre bébé présente une déformation du pied (pied qui « rentre » vers l’intérieur, orteils « en griffe », …) et en parler à votre médecin qui vous orientera vers un kinésithérapeute si besoin.

Est-ce que ça change/évolue en fonction de l’âge de l’enfant ?

La marche ne devient mature qu’après de nombreux mois de pratique. La maturation du squelette, elle, durera encore quelques années ! Un bon chaussage restera donc important tout au long de la croissance et il faut toujours privilégier le confort à l’esthétique. Même une fois que votre enfant est devenu un expert de la marche, il vaut mieux rester sur des chaussures relativement souples, même si elles peuvent être plus épaisses et plus robustes que pour les premiers pas. Mais la semelle devrait rester plate.

test avis chaussures kickers

Pourquoi est-ce important de choisir une bonne paire de chaussure pour son bébé/enfant ? Est-ce qu’il peut y avoir des conséquences si on prend une mauvaise paire ? Si oui lesquelles ?

Si l’enfant ne présente aucune pathologie, rien de grave ni d’irréversible, pas de panique ! Le plus important est de ne pas entraver la croissance du pied et la maturation de son squelette (ossification des structures cartilagineuses). Des chaussures trop petites, en longueur comme en largeur, peuvent créer, à terme, des déformations du pied, en plus d’être inconfortables. Des chaussures trop rigides, trop lourdes, vont rendre la marche, le travail du pied et l’équilibre plus difficiles, ce qui va demander plus d’efforts et de réajustements à l’enfant. Non, engoncer les pieds de bébé dans des chaussures rigides et montantes ne va pas faciliter l’apprentissage de la marche, bien au contraire. Il a besoin de comprendre comment son corps fonctionne, de se muscler et de prendre le contrôle de ses muscles. Lui mettre des attelles ne l’aidera pas en ce sens. Si vous êtes inquiets d’un retard de développement de votre bébé, parlez-en au médecin qui le suit, il saura vous rassurer ou vous orienter si besoin.

Je remercie chaleureusement Anaëlle d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions de maman 😊.

Après toutes ces informations, prenons un exemple de paire de chaussure que Bibou a reçu récemment.

test avis chaussures kickers

Je prend encore des chaussures à scratch car le matin on se dépêche et il ne sait pas encore bien faire les lacets. Ce n’est pas pour autant qu’il n’en a pas à lacets et qu’on ne s’y entraine pas…

Et du beige pour cette belle saison qui arrive…

Bref, assez parlé de l’esthétique, parlons de ces chaussures Kickers qui m’ont fait craquer.

Mon grand a des soucis avec ses pieds et sa croissance, il a une petite maladie de Sever. J’ai donc pris conscience qu’il fallait vraiment faire attention à ce qu’on achète pour les pieds de nos enfants.

Les nouvelles de Bibou sont donc bien souples. Pas facile à vérifier sur le net quand on passe commande mais cette marque a bonne réputation pour proposer une large gamme de chaussures adaptées à chaque étape d’apprentissage. Kickers se place comme une marque pédagogique qui accompagne l’apprentissage de la marche. J’en avais déjà acheté pas mal pour Lapinou quand il était petit. J’avais abandonné pour des moins chers (erreur) car/mais on n’a pas toujours ce budget là malheureusement.

Je ne sens pas son pas lourd quand Bibou marche ou court et elles ne sont vraiment pas rigides ni montantes.

Bibou est très bien dedans ! J’ai pris les photos des chaussures avant qu’elles ne soient plus vraiment beige car depuis elles ont bien servi et comme les enfants ça marche dans la gadoue bah….

test avis chaussures kickers
test avis chaussures kickers

Elle va faire la saison et ensuite on va passer à la taille au dessus !

Contrairement à ce que je pensais, la marque Kickers propose aussi des chaussures pour les enfants et adultes donc tout le monde peut être bien chaussés ! Puis quand ils grandissent la chaussure est bien rentabilisée car elle tient un peu plus longtemps que d’autres marques et les enfants grandissent moins vite des pieds que quand ils sont bébés également.

Je le rappel, depuis la maladie de Sever de Lapinou (qui va être plus sévère à l’adolescence) je fais vraiment attention à leurs chaussures et vérifie vraiment que la semelle soit souple et légère. Il faut bien regarder car il y en a pour tous les budgets, il faut juste bien vérifier cela…

Je reviens un peu en arrière mais quand ils étaient petits je leur prenaient aussi très souvent des chaussons souples. Parfait pour la maison ! Pas mal de marques en propose maintenant également.

Et toi, tu fais attention à cela ? Pour ton bébé ? Tes enfants ? Et pour toi également ?

test avis chaussures kickers

Mots d’maman

Article sponsorisé

321 views

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.