J’ai testé le Swaddle Up de la marque LOVE TO DREAM

Fin janvier j’ai pu recevoir et tester le swaddle up de la marque LOVE TO DREAM. Une marque dont le site Gamin Tout Terrain est le revendeur.

swaddle up

Comme toi, j’imagine, je ne connaissais pas du tout le swaddle up! KEZAKO??? Voici l’objet en image dans son emballage:

swaddle up

swaddle up

Puis déballé:

En fait c’est une gigoteuse d’emmaillotage. Très utile pour rassurer, calmer et endormir bébé! Et du coup plutôt pratique pour les gens, comme moi, qui n’ont pas la technique pour emmailloter bébé dans un lange ou une couverture!

Voici le résultat sur Bibou:

blog parental

Comme tu le vois il est bien endormi… Par contre je trouve que ça fait un peu bizarre de le voir là-dedans… Et éveillé ça a l’air de l’arranger d’avoir ses doigts à portée de bouche (mais du coup le tissu est trempé!)

swaddle up 2

Effectivement, ce qui est bien, c’est que, contrairement à un emmaillotage “classique”, là il a ses bras et ses mains libres. Apparemment ça rassure plus les bébés de les avoir à ce niveau.

C’est utilisable dès la naissance et il y a plusieurs coloris et tailles possibles en fonction du poids de bébé.

Le tissu est fin (un peu trop à mon goût pour l’hiver), respirant, doux, de bonne qualité et extensible pour pas que bébé étouffe non plus!

Son prix est d’environ 30€.

swaddle up 1

En conclusion pour mon Babyboy c’est pas mal mais pas non plus miraculeux (pour le moment, car il n’a pas de gros problème d’endormissement). Mais j’aime bien l’idée et je suis sûre que ça serait top pour certains bébés qui ont besoin d’être rassurés.

Alors convaincue par ce swaddle up?

Mots d’maman

Merci au site Gamin Tout Terrain et à la marque Love To Dream pour ce produit offert.

Retrouve ICI un article pour le soin des bébés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.