jraconte ma life

Un an après notre déménagement….

Et voilà, depuis hier cela fait 1 an que nous vivons dans la région Bordelaise. Un an que notre mon rêve s’est réalisé…

mots-d-maman-demenagement-paris-bordeaux

C’est une fois que j’ai enfin profité de ma ville, de ses avantages en tant que maman, et une fois que j’ai enfin brisé la glace avec les voisins, et que j’ai trouvé une super amie… que nous avons décidé de partir sur Bordeaux… Mais c’était le bon moment professionnellement parlant…

Les débuts sur Bordeaux furent durs… très durs même…

Notre vente en région parisienne a été annulée, on s’est retrouvé à payer 2 loyers pendant pas mal de temps… Merci l’agence immobilière Cabinet Favreau qui est vraiment une arnaque…

Puis le proprio que nous avions près de Bordeaux a enfin révélé son vrai visage: un pervers narcissique, raciste et plein de thunes qui nous en a fait voir de toutes les couleurs! On en a d’ailleurs pas fini avec lui malgré notre déménagement…

Mais, dans sa maison, mon p’tit Bibou a fait ses premiers pas et soufflé sa première bougie…

mots-d-maman-demenagement-paris-bordeaux

Donc sur Bordeaux nous avons du redéménager… Et nous sommes dans une petite maison vieillotte mais chaleureuse et très agréable! J’adore mon jardin, mon quartier, les alentours…

L’été ici fut très agréable! On a bien profité des beaux jours, de la plage et des amis qui sont venus nous rendre visite!

mots-d-maman-demenagement-paris-bordeaux

Je fais de plus en plus de choses et activités pour rencontrer du monde: asso des parents d’élèves, j’ai repris la capoeira, je vais au LAEP (lieu d’accueil enfant parent), je vois de temps en temps les copines blogueuses (coucou les filles si vous me lisez!). J’espère que des amitiés se construisent petit à petit car c’est ce qui me manque beaucoup ici…

J’avais des amis, ici, mais, contrairement à ce que je pensais, on se voit peu… Nos amis sont souvent pris… Pas l’envie de nous voir plus que ça? La flemme? Pas pris l’habitude que nous soyons là? Je ne sais pas, je m’interroge… cela me peine parfois mais je fais avec, des amis on s’en fait toute la vie non?

Alors, depuis que nous sommes ici, la vie sociale me manque un peu je l’avoue… Mais cela fait QUE 1 an que nous sommes ici…

Mais il y a autre chose….

Je vois très peu mon homme… Il travaille énormément, trop même… Il bosse du lundi au samedi, est parfois d’astreinte… Du coup les moments en famille et à 2 sont assez rares…

Et puis, je le vois, celui qui souffre de ce déménagement c’est LUI, ma moitié. Je le vois malheureux, sa mère lui manque, sa mamy, sa famille, ses amis, son groupe de capoeira aussi…

Il y a quelques jours il m’a dit « j’ai l’impression de ne plus avoir ma place ici, ma famille me manque trop, mes potes aussi; des fois je me réveille le matin et j’ai envie de retourner à Paris ». Comment réussir à entendre cela? A l’accepter? Quoi faire? Quoi dire? Il m’a aussi reproché que maintenant on voyait plus ma famille que la sienne!! Là, je t’avoue que je me suis mise en colère! Je ne l’ai jamais empêché de voir la sienne sur Paris, c’est même souvent moi qui lui proposait d’aller la voir! Donc qu’il me sorte cela… Voilà, depuis on ne se parle pas…

Sympa ce petit bilan 1 an après notre déménagement?

C’était mon rêve, je pensais que c’était le sien aussi. M’ai-je trompé?

En tout cas, même si beaucoup de choses me manque à Paris, même si je ne trouverai pas du boulot ici dans ma branche, même si mes amis me manquent, je ne me vois pas retourner en arrière! Après tout cela?! Et revivre en appartement?! NON NON NON pour rien au monde!

J’aime cette qualité de vie, j’aime dire bonjour à mes voisins (que je ne reconnais pas) dans la rue à 1km à la ronde, j’aime aller à la mer quand je veux, j’aime que mes parents et mon frère soient près de moi maintenant, j’aime dire « chocolatine », flâner dans les rues de Bordeaux… Et puis j’y ai des souvenirs maintenant, des bons et des mauvais mais nous allons garder que les bons…

mots-d-maman-demenagement-paris-bordeaux

 On dit toujours que les premiers temps sont durs dans une nouvelle ville. Pour toi aussi ce fut le cas?

Mots d’maman

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply Donna Voguidor 25 septembre 2018 at 10 h 00 min

    Coucou ma belle,

    J’attendais de lire ce premier bilan bordelais et je triste d’apprendre que les débuts ont été si difficile. Des propriétaires pervers et racistes malheureusement il y en a beaucoup!
    Pour moi aussi au début, je souffrais du manque de relations sociales et finalement, nous avons rapidement rencontré du monde. J’ai rencontré quelques blogueuses aussi.
    J’aime aussi la qualité de vie ici, aller à la plage le week-end.
    Bises ma belle

    • Reply Motsdmaman 25 septembre 2018 at 12 h 23 min

      Coucou! Contente de lire ton ressenti à toi. Tu as de la chance d’avoir rencontré du monde, moi peut-être un peu trop timide?? J’espère qu’un jour on se verra en vrai :-). Bises

  • Reply Kid Friendly 25 septembre 2018 at 19 h 59 min

    Ah merdum pour ton homme. J’espère que cela va lui passer.

    • Reply Motsdmaman 26 septembre 2018 at 8 h 10 min

      Oui j’espère !

  • Reply Mouleflex 26 septembre 2018 at 7 h 08 min

    J’espère que ça passera pour ton homme. C’est pas facile d’être loin des siens, je ne peux que le comprendre.
    Il faudrait vraiment qu’on se voit un peu plus, même si c’est compliqué avec le boulot !
    En espérant que nos fils soient dans la même classe en septembre !

    • Reply Motsdmaman 26 septembre 2018 at 8 h 11 min

      J’espère… Déjà s’il avait son samedi il pourrait y aller en week-end…
      Oui ca serai cool qu’on se voit plus et que nos loulous soient dans la même classe!

  • Reply Sylvana 30 septembre 2018 at 12 h 13 min

    Coucou, je suis désolé de lire que vous avez eu des soucis avec le propriétaire d’avant, ce n’est jamais simple!
    En 2008 on a quitté la région parisienne pour vivre en normandie, chez moi. Après un peut moins d’un an mon mari avait déjà craqué et était déjà parti vivre chez lui, en picardie. J’ai fini par le suivre, depuis 2009 on est en picardie, juste à côté de sa famille, mais si loin de me vie. Loin de ma famille, loin de mes amis, loin de la mer, loin des magasins, loin de tout.
    Je me rend compte ce que ton mari peut vivre, puisque celui fait 9 ans que je le vis. Je ne suis pas heureuse comme avant, mais malgré tous les manques, je suis presque bien ici. On a fait construire, on a une grande maison, un grand jardin, les garçons ont leurs amis et leurs attaches ici.
    Mais je ne me couche pas un seul soir sans avoir mal au coeur d’avoir tout laisser pour le rêve de mon mari. Très souvent les larmes coulent quand je me retrouve seule dans ma maison, quand je me sens seule au monde. J’arrive a en vouloir a mon mari, lui il est heureux, il a sa famille (on vit a 100m de sa mère et a peine 50m de sa soeur, 15km de ses grands parents, 30km de son père), ses amis, ses collègues, et son travail prenant. C’est compliqué pour celui qui n’est pas a sa place.

    Je pense que je vais t’avoir un peux culpabilisé, mais ce n’est pas ce que je veux, je veux juste que tu comprenne pourquoi ton homme peux avoir de la peine, surtout a te voir heureuse et épanouie.

    • Reply Motsdmaman 1 octobre 2018 at 9 h 11 min

      Je comprend ta tristesse aussi, tout comme celle de mon homme. Mais c’est dur de faire le bon choix, de choisir qui sera heureux. Mais j’ai surtout pensé à mes enfants, je ne voulait pas qu’ils grandissent en région parisienne… Courage à toi, je comprends tout à fait ta tristesse, j’ai vécu plus de 10 ans déjà loin de mes parents et mes amies d’enfance…

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :