j'raconte ma vie de maman

Lui dire je t’aime

Ce que je vais te raconter je l’ai découvert il y a peu de temps,  avec les circonstances, au fur et à mesure,  en grandissant.

Depuis très longtemps je sais que je manque de confiance en moi mais avec ma grossesse et le fait d’être maman j’ai compris beaucoup de choses.

Ça a commencé avec l’aide de ma sage-femme quand j’avais le baby blues. Elle a un peu creusé et ne m’a pas empêchée de prendre mon bébé dans mes bras 24h/24 si j’en avais besoin. De le câliner à volonté car ça lui fait du bien et à moi aussi.

Puis j’en ai découvert un peu plus en allant voir un médecin traitant les phobies… Ces crises d’angoisses venaient de quelques part, cette impossibilité de contrôler mes émotions avait un fond.

Plus tard, durant mon bilan de compétence je t’avais dit que j’avais appris aussi pleins de choses perso sur moi, ces choses qu’on a du mal à accepter et qu’on peut reprocher… J’ai pris des notes pour essayer de changer, d’évoluer, de ne moins souffrir mais pas toujours évident d’appliquer la théorie…

Puis il y a eu ce livre « Pour une enfance » de Catherine GUEGUEN (promis je t’en reparle très bientôt car il mérite bien un article !) qui m’a fait TILT. Ne pas reproduire les erreurs de mes parents!!!

Certes j’ai eu une enfance heureuse, pas à plaindre j’ai vécu dans une petite ville entourée de verdures, d’animaux, de ma famille. Il y a pire comme enfance!

Non ce qui m’a manqué c’est juste des « je t’aime », « bravo », « je suis fière de toi ».

Alors j’en donne à gogo à mon fils! Matin, midi, soir, avant de dormir…

Mon article n’a pas pour but de me plaindre mais de te dire, si tu n’oses pas encore, de dire à ton enfant combien tu l’aime et combien tu es fière de lui!

On n’imagine pas toujours l’importance que ça a, même si au fond on les aime. Un enfant à besoin de l’entendre pour se construire…girafes

 

Mots d’maman

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Roxane 6 janvier 2016 at 9 h 35 min

    Je te comprends que trop bien, il m’a fallu aussi du temps pour comprendre tout ça, mais il m’est encore difficile de leurs dire ce genre de chose, mais c’est un autre problème. Je te trouve très courageuse et je t’admire pour ça. Je te souhaite une belle journée, bisouille.

  • Reply Olive Banane & Pastèque 6 janvier 2016 at 10 h 51 min

    C’est très juste !
    je lui dis au minimum tous les soirs, au moment où, couchée, je vais la laisser dormir. Les derniers mots qu’elle entend de moi, c’est « Je t’aime, je suis fière de toi ma chérie… »
    C’est important de leur dire. C’est important qu’ils l’entendent.

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :