interviews/temoignages

La créatrice d’ELO is Bio dans l’interview d’une maman

Pour mon premier interview je suis ravie d’ouvrir cette rubrique avec la créatrice d’Elo is BIO! J’avais eu l’honneur d’aller au 1 an d’Elo is BIO (dont je vous parle ici) et j’ai beaucoup aimé le concept et admiré le travail et l’énergie de cette sympathique maman créatrice! On va donc on va en apprendre un peu plus aujourd’hui :-)…

logo-eloisbioFR2015

 

Coucou! Peux-tu faire une petite présentation sur toi et ta vie de maman?

Oui bien sur! Je m’appelle Eloïse, j’ai 34 ans, lyonnaise de souche et parisienne d’adoption 😉

Je suis avec mon conjoint depuis 10 ans et je suis maman d’un petit garçon de 3 ans.

Avant d’être maman, je suis une femme, mais depuis que je suis maman, beaucoup de choses ont changés. Moi qui me considérais comme carriériste, j’ai su mettre de côté cet aspect pour me consacrer à ma famille et mon fils. Je ne dis pas que je n’aime pas travailler, bien au contraire, mais maintenant j’aime travailler pour moi de manière qualitative, constructive, efficace et surtout pour quelque chose que j’aime.

Ma vie de maman est très prenante, mon conjoint travaillant beaucoup, je m’occupe d’avantage de mon fils, je fais les trajets matin et soir à l’école. J’essaye un maximum d’être à son écoute, j’ai eu des parents assez autoritaires et j’avoue que j’ai pris le contrepied de ça, mais je ne suis pas pour autant laxiste 😉

Comment t’es venue cette idée de création d’entreprise? Peux-tu aussi parler un peu de celle-ci pour les lecteurs qui ne connaissent pas Elo Is Bio.

Cette idée je l’ai toujours plus ou moins eu, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour mes grands-parents qui avaient créés leur entreprise. Et j’ai surtout la chance que mon homme m’ai encouragé depuis le début voir même poussé à le faire.

L’envie de créer ma société a évolué au même rythme que ma grossesse. Pour la petite histoire, il y a des personnes pour qui c’est « facile » d’avoir un enfant et je ne fais pas partie de ces personnes. Donc ma grossesse, je l’ai « vénérée, chouchoutée ». Et donc la logique a voulu que je souhaite protéger mon enfant des « cochonneries » qui nous entourent. Donc au fur et à mesure, je me suis intéressée d’avantage au bio, à quoi cela correspondait vraiment, ce que cela comprenait, même si j’étais déjà porté là-dessus pour moi.

Et je me suis rendu compte que j’étais perdue… Je trouvais de très jolis produits, mais soit les composants, la provenance ou le mode de fabrication ne me convenaient pas. De nos jours le problème c’est que l’on trouve beaucoup de choses à des prix battant toute concurrence, mais lorsque l’on se penche d’avantage sur les étiquettes, c’est juste dramatique !

Donc de fil en aiguille, et en discutant avec mon conjoint, mes amis(es) l’idée est venue de proposer une gamme de coffret « prêt à l’emploi » de produits bio de fabrication européenne exclusivement. Mais je ne voulais pas être restrictive, ces coffrets sont des aides et des idées pour les personnes qui visitent le site, elles peuvent également créer leur propre coffret avec les produits qu’elles veulent dedans ou tout simplement passer une commande sans coffret.

C’est le 3 en 1 de ma boutique en ligne 😉

Peux-tu expliquer un peu le parcours que tu as du faire? Si tu as du quitter ton ancien job, faire beaucoup de démarches (et vers qui?), suivre des formations spéciales, eu des moments “difficiles”, de doutes…?

Pour être honnête le parcours n’est pas évident. Je venais de faire une rupture conventionnelle avec mon entreprise quand je suis tombée enceinte. Initialement je voulais reprendre un travail salarié, mais enceinte et dans notre système actuel, être embauchée enceinte c’est un doux rêve ! Personne ne veut vous prendre ! J’ai donc fais ma grossesse tranquillement et c’est après avoir eu mon fils que je me suis réellement mise à la tâche (même si toutes les idées ont été trouvées et couchées sur le papier lors de ma grossesse).

Le pôle emploi n’est pas d’une grande aide non plus…ils sont déjà tellement perdu eux-mêmes que pour nous aider c’est juste impossible.

J’ai donc fait de nombreuses recherches sur internet. Je me suis rapprochée du CIBC qui m’a aidé dans la rédaction de mon business plan, mais c’est par moi-même que j’ai démarché mes fournisseurs, trouvé un comptable, trouvé une agence de com…. Le système français n’ai vraiment pas conçu pour aider les créateurs d’entreprise, c’est mon avis et cela n’engage que moi, mais rien n’est centralisé, il n’y a réellement aucun organisme qui s’occupe de tout. Je ne savais même pas que la femme créatrice pouvait bénéficier d’aide supplémentaire… C’est incroyable !!

Peux-tu nous raconter ce que tu gères au sein de ton entreprise? Si tu as des employés et/ou prestataires pour t’épauler?

C’est bien simple je gère tout !

Je travaille avec une agence de communication pour tout ce qui concerne mon site : sa création, son évolution et ses changements mais aussi pour les évènements de ELO is BIO. Mais tout ce qui concerne l’aspect commercial (trouver des fournisseurs, mettre en place des partenariats, organiser des ventes à domicile, dans les CE…) communication (réseaux sociaux, presse,…) c’est moi.

Je suis polyvalente et c’est également ce que j’aime dans mon travail.

Je ne prétends pas experte en tout, j’écoute les personnes autour de moi, ça me donne des idées et j’essaye de les réaliser.

Quels sont les avantages et inconvénients d’être maman à son compte (horaires, vacances…)

Je m’organise comme je veux, si je dois m’occuper de mon fils un jour car il est malade, je travaillerai le soir quand il sera couché.

Je ne déconnecte jamais au grand regret de mon conjoint. Mon téléphone est vissé à ma main à 100% du temps.

J’ai toujours un carnet dans lequel j’écris des idées, des plans de com, de vente, mon cerveau est en constante ébullition. Mais si je veux que mon entreprise fonctionne il faut que je m’en donne les moyens ! Par contre, j’essaye un maximum quand je suis avec mon fils, de l’être à 100% et de ne m’occuper que de lui.

Et pour les vacances, comme je ne pars pratiquement pas, j’en informe ma clientèle et si je reçois quand même des commandes, je les informe personnellement que je traiterai leur commande en priorité lors de mon retour de congés. Pour le moment c’est comme cela, mais j’espère changer bientôt 😀

 

Aurai-tu quelques conseils/mises en garde pour des mamans qui aimeraient aussi se lancer dans la création d’entreprise?

Je ne peux que les encourager, c’est une super expérience. J’ai beaucoup appris sur moi, mes capacités. La famille doit être un soutien et non un frein.

Il faut juste bien être entouré et ce dès le départ, car ça peut vite déraper. Il faut savoir également mettre des barrières entre la vie professionnelle et la vie personnelle, et pour être honnête c’est mon point noir, car je mets tout mon cœur, et mes tripes (faut bien le dire) dans ce que je fais, donc il faut que ça marche et pour cela pas de recette miracle, il faut travailler énormément.

Et pour finir qu’est-ce que l’on peut te souhaiter pour l’évolution de ton entreprise?

Qu’ ELO is BIO soit de plus en plus connu, que le nombre de commandes augmente de jour en jour.

En d’autre terme : La réussite 😀

Merci Maud pour cet interview !

 

Merci à toi Éloïse pour ce beau témoignage, tu as beaucoup de courage et ton parcours est passionnant! Merci pour les conseils pour les autres mamans qui aimeraient se lancer aussi dans la création d’une entreprise.

Il nous reste juste à te souhaiter que cette réussite continue 🙂

N’hésitez pas à aller visiter le site Elo is Bio, je suis sûre que vous allez trouver pleins de choses extra :-)!!

Et si vous voulez la suivre sur les réseaux sociaux:

Facebook c’est par ici

Twitter c’est par

Instagram via le pseudo Coffreteloisbio.

Ou encore Google+ et pinterest.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Faites du shopping chez ELOisBIO | Mamanmaudtesteuse 11 mars 2015 at 13 h 30 min

    […] me plait beaucoup! J’en ai parlé ici pour le premier anniversaire de ces coffrets et ici dans le cadre d’un interview de la créatrice […]

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :