DEFI/TAG, j'raconte ma vie de maman

L’allaitement maternel et moi: Thème #26 du défi de novembre

Avant d’être enceinte il était hors de question pour moi d’allaiter quand j’aurai des enfants!! Ce n’était même pas négociable! Ca ne me choquait pas de voir des femmes allaiter mais pour moi, sur moi, je trouvais ça bizarre, voir malsain. Et j’avoue qu’avec la taille de ma poitrine je pensais ne pas pouvoir allaiter…. Par contre je ne culpabilisais pas du tout de vouloir donner le biberon! Chacun fait ce qu’il veut quand même!

Et je ne sais pas pourquoi, mais le jour où je suis tombé enceinte, je me suis dit « pourquoi pas tenter l’allaitement finalement?! ». J’ai pensé ça tout le long de ma grossesse.

Puis le jour de mon accouchement, quelques minutes après l’arrivée de mon lapinou, ce dernier cherchait à téter. C’est tout naturellement, sans l’aide de sage-femme, et sans réfléchir, que je l’ai mis au sein. Rien de plus naturel pour moi de le voir téter au sein, à mon sein.

Mon allaitement poursuivi son cours naturellement et plutôt facilement à la maternité. Puis lapinou téta de plus en plus, toutes les heures! En fait monsieur s’endormait au sein mais dès que je le reposait il réclamait de nouveau donc je n’en finissait pas! Heureusement une Sage-femme m’a sauvée et expliquée la tétée en « 3 temps »: il tète, il s’endort, on l’éloigne pour le réveiller, on le remet au sein, il s’endort encore, on l’éloigne, il retète, il s’endort encore, on lui change la couche, il tète, il s’endort et cette fois ci c’est la bonne! C’est un peu compliqué, ça prend du temps mais au moins au troisième coup j’étais tranquille durant 3 heures! Tout les bébés ne sont pas comme ça loin de là! Le mien était un peu compliqué… Ça m’a épuisée! Mais si c’était à refaire je le referai!

Pour moi c’était vraiment des instants magiques, de complicité avec mon lapinou, et une impression de vraiment servir à quelque chose pour lui. Dans notre ventre on es la seule personne sur qui il peut compter mais après c’est différent, on es moins « unis » donc l’allaitement à servit à faire la transition je pense.

Malheureusement pour moi, au bout de 3 mois je produisais beaucoup moins de lait. Moi qui en avais congelé des tonnes les premières semaines (comme quoi les petites poitrines peuvent produire beaucoup de lait ;-)), au bout de 3 mois je sentais que mon lapinou n’était pas rassasié… J’ai tout essayé: tisanes, fenouil, lentilles, contacter la leche league, l’homéopathie, la levure de bière, tirer mon lait toutes les heures, boire beaucoup, galactogil… J’ai pu maintenir 1 ou 2 tétée par jour mais au bout de 6-7 mois, après ma reprise au travail, vraiment plus rien :-(. Ce fut très dur et très frustrant pour moi mais la nature en avait décidé autrement. 3 mois c’est déjà bien!

Pour moi l’allaitement fut fatiguant mais j’ai partagé des moments inoubliables avec mon lapinou :-).

Et pour toi comment ça c’est passé?

Pleins d’autres bloggeuses participent au défi de novembre, la liste ci-dessous:

http://lamereinstitimparfaite.com

Http://mamanpouponne-papabricole.fr

http://seriouslykids.wordpress.com/

Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply CompletementNad 7 décembre 2014 at 16 h 10 min

    Ah l’allaitement! que de souvenirs bons et les autres… J’ai allaité ma grande 3 mois en exclusive puis 2 mois de plus en mixte. Dur dur les premières semaines car premier bébé et je n’y connaissais rien dans l’allaitement mais j’ai tenu bon. Et mes jumelles pendant environ 5 mois et là c’est le corps qui n’a pas tenu j’était épuisée. J’aurais voulu tenir plus… Ca me manque ces moments.

  • Reply CompletementNad 8 décembre 2014 at 13 h 59 min

    Une première expérience aide beaucoup pour un deuxième allaitement tu verras…

  • Reply mummymoonie 1 mars 2015 at 14 h 13 min

    c’est top que tu ai tenu aussi longtemps! J’espère moi aussi faire mieux pour bb2…

  • Reply mamanmaud 1 mars 2015 at 14 h 16 min

    J’aurai aimé plus longtemps mais des fois la nature décide pour nous 🙁

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :